Faciliter la mobilité

Le saviez-vous ?

Avez-vous déjà essayé de rejoindre Limoges depuis une zone rurale autrement qu’en voiture ? Il n’existe à ce jour aucune solution pérenne et efficace. Pourtant, des dispositifs existent…

Un pôle de transports multimodal est un lieu où existent et se connectent différents modes de transports : train, bus et mobilités douces. Il permet de fluidifier les correspondances tout en veillant aux besoins de l’ensemble des usagers. A l’heure du réchauffement climatique, des inégalités sociales d’accès à la mobilité et des problématiques de qualité de l’air, l’intermodalité dans les transports est une logique de réflexion qui s’inscrit dans un besoin croissant de proposer des mobilités vertes et adaptées aux enjeux de notre époque.

L’Écologie en Commun …

… consciente que l’accès aux mobilités douces passe par des décisions fortes et des projets ambitieux, propose la création d’un tel pôle de transports aux portes de l’agglomération de Limoges. Il s’agit de proposer aux limougeaudes et limougeauds des alternatives au transport individuel en voiture.

Concrètement, il s’agirait :

  • de créer des nouveaux parcs-relais aux portes de la commune,
  • de ré-aménager les parcs existants afin qu’ils répondent aux besoin actuels,
  • d’étudier la possibilité de développer un transport ferroviaire collectif entre les communes de Limoges et Saint-Yrieix-la-Perche ainsi qu’entre Limoges et Saint-Junien (Le collectif Le Bon Sens Paysan avait, dès 2015, proposé un projet de tram-train),
  • d’améliorer les services de transports à la demande pour les zones rurales, clairement dépourvues de toute alternative à la voiture,
  • et de développer les aires de covoiturages en créant des plate-formes numériques locales de covoiturage.

Ce projet nécessite des investissements, cent millions d’euros environ pour les parcs-relais pour une réalisation entre 2021 et 2026, six-cent millions d’euros pour le projet tram-train, et s’inscrit dans des logiques partenariales qui associent l’ensemble des acteurs du secteur, SNCF et Région Nouvelle-Aquitaine.

Ces propositions concrètes et réalistes présupposent une action efficace des pouvoirs publics et une volonté forte des élu.e.s municipaux, c’est ce que propose la liste l’Écologie En Commun.

Partager sur facebook
Partager sur twitter