Limoges attractive…

Un oxymore si l’on se réfère au palmarès des villes où vivre en famille, avec ses deux critères de dynamisme : l’évolution démographique et l’activité économique.

Le saviez-vous ?

Le Figaro, dans une étude récente élaborée à partir d’un tableau INSEE, publie les résultats de 64 villes… « Where is Limoges ? Limoges is 64th in the box » !

  • Évolution du nombre d’habitants en 5 ans : – 3,7 % (+6,3 % pour Toulouse à la première place),
  • Indice de jeunesse (nombre de jeunes de moins de 20 ans pour 100 personnes de plus de 60 ans) : +81 (+132 pour Toulouse),
  • Évolution du nombre d’emplois sur 5 ans : -3 453 (+19 453 pour Toulouse).

Que faire pour que Limoges se transforme en ville plus attractive où bien vivre en famille, et qu’elle soit l’une de ces villes moyennes plébiscitées par 90 % des Français pour sa proximité avec la nature, sa tranquillité, son cadre de vie (1) ?

Ce sera l’un des enjeux de cette campagne municipale.

Ce que propose l’Écologie en Commun…

Face à l’état d’urgence écologique, climatique et sociale, les 55 candidats de la liste défendent la mise en œuvre d’un nouveau modèle de société avec le vivant comme priorité. C’est avec le secteur de l’économie sociale et solidaire qu’ils parviendront à relever ce défi. Désenclaver la ville et ses territoires afin de faire évoluer les activités économiques, comme l’économie circulaire, constitue également une nécessité.

De vrais projets…

  • une Université au cœur du projet de territoire,
  • une économie agricole et agro-alimentaire en réponse au défi du changement climatique,
  • une politique touristique renouvelée, avec des activités liées à la sensibilisation à l’écologie,
  • la reconquête du centre-ville et des quartiers par une dynamique créative (ateliers d’artistes et d’artisans), une meilleure implantation des marchés et une valorisation des produits locaux…

Tels sont quelques-uns des projets phares auxquels va s’atteler l’équipe de l’Écologie en Commun, pour permettre à Limoges de rayonner, et sortir du rang pour le « mieux vivre » de toutes et tous.

(1) Le Populaire du centre Haute-Vienne lundi 10 février 2020 pp. 34-35

Partager sur facebook
Partager sur twitter